Utilisation des cookies

Ce site web utilise des cookies. En utilisant ce site, vous consentez à leur usage. Pour plus de détails, cliquez ici.

 
mewa_international_092.JPG

Daniel Krause et Günes Yenen

« MEWA fait confiance à ses jeunes talents. »

Une interview de Daniel Krause et Günes Yenen

  • Perspectives pour les jeunes talents

    MEWA pourvoit les postes de direction avec ses jeunes talents internes jusqu’à 60 pour cent.

  • Carrières internationales

    MEWA offre des possibilités de carrière au sein de 44 sites situés dans 13 pays, et désormais également en Angleterre.

  • MEWA est un pourvoyeur d’opportunités.

    Chacun dispose de l’opportunité de s’investir et de se former.

Retroussons-nous les manches et allons-y ! Toute personne qui s’investit et fait preuve de performance peut évoluer rapidement chez MEWA. Les deux jeunes cadres dirigeants Daniel Krause et Günes Oliver Yenen en témoignent.



Daniel Krause travaillait chez nous depuis à peine deux mois lorsqu'il a eu la chance d‘être muté de Rodgau au siège de Wiesbaden pour y assumer la responsabilité du secteur de produits « fontaines de dégraissage ». « Le fait qu’on m’ait si tôt accordé tant de confiance fut une superbe expérience. » Trois ans plus tard, M. Krause a été muté à Weil im Schönbuch afin de mieux connaitre les processus d'une agence régionale.



Günes Oliver Yenen a commencé sa carrière chez MEWA de façon aussi dynamique. « J’ai commencé en Italie en 2013, directement comme assistant de la direction. Pendant près de trois ans, j’y ai participé à des projets intéressants, beaucoup travaillé, et m’y suis perfectionné. » Y ont succédé un an à Rodgau et encore une offre internationale. « J’ai obtenu l’opportunité d’accompagner notre entrée sur le marché anglais. Je l’ai tout de suite acceptée et depuis juin 2018, je vis de façon permanente en Angleterre : c’est à mes yeux un défi excitant et une formidable chance. »



Quelle est la particularité de MEWA en tant qu’employeur ?


« On peut s’investir et assumer directement des responsabilités. Toutefois, on reste autonome et il est possible d’exprimer son avis. J’ai tout de suite été très proche des cadres dirigeants. Cela marque naturellement une personne. On remarque également qu’on est estimé : cela fait de MEWA un employeur particulier », explique Daniel Krause.


« MEWA connaissant une croissance continue, les possibilités se développent avec elle. Il y a en permanence de nouveaux postes qui s’ouvrent. Si on est ouvert, curieux, mais également flexible, alors tous les défis et opportunités imaginables possibles se présentent chez MEWA », rajoute Günes Oliver Yenen. « Je recommanderais MEWA car, malgré sa taille, c’est une entreprise qui a conservé son esprit familial. On se sent toujours en de bonnes mains, on a des contacts à tous les niveaux de la hiérarchie et on trouve toujours une oreille attentive. »